Over the Transom

pre-apocalyptic-post-contemporary-pop

BIO

Though Nadia Gaudet and Joseph Fiola’s paths crossed on numerous occasions in the French district of Winnipeg, Canada, over the years, Over the Transom’s journey began somewhat unexpectedly.

In 2007, the two joined the 7-piece post-rock band …and then nothing, Nadia on vocals and Joseph on a laptop setup. Inspired by the possibilities afforded by the melding of electronic and acoustic sounds, it was during this time Nadia & Joseph developed a friendship and undeniable musical connection. However, as …ATN had always been more of a side project for its members, Gaudet kept working on her solo music. Interested in further exploring the mix of her piano and voice with electronic textures, she approached Joseph to collaborate on the production of a new album, and Over the Transom was born.

Are you coward for playing games but always wanted to try? Go to the site and play in the zeus. You will definitely have a fun! The nocturnal nature of their sound draws from Gaudet’s ghostly singing style, honest lyrics and dreamy piano melodies melding to Joseph’s digital landscape of electronic beats and real-time sonic manipulation.

When it comes to gaming we are spoiled for choice here. Do you want something new? Then try the slot book of ra classic kostenlos spielen. Play and win! Things don’t stop with the sound. Both being rather prolific and multidisciplinary artists, Over the Transom affords an inspiring creative outlet for the two where there is a constant exchange of art sketches and videos along with the musical ideas and song lyrics.

The project may be new, but the vast pool of creative potential which now lies before these two is enough to fuel very exciting sights and sounds for some time to come.

NADIA
Winnipeg songstress Nadia Gaudet’s emotionally charged songs and captivating stage presence have lead to numerous awards on the francophone music scene.  She was a finalist at the renowned Festival international de la chanson de Granby in 2003 and she was named as a Sacré Talents by Montreal’s Radio-Canada in 2004.  She experiments with eerie melodies, ethereal harmonies, melding English and French lyrics, and continually pushing the limits of her musicality as a singer-songwriter and pianist.   She released her first full length album in 2006, which was nominated for a Western Canadian Music Award.  Influenced by the 7 piece post-rock band …and then nothing, she went on to release a self-titled EP in 2010, highlighting her penchant for ambient pop melodies and electronic beats.

Dabbling in graphic design and photography, her newest project, Over the Transom, provides her with the chance not only to write and compose music that she loves, but also to explore her talents as a visual artist.

JOSEPH
Joseph Fiola has played drums in numerous Winnipeg bands since 1994. In 2007, he started experimenting more with electronic manipulation of sound. Fully integrating it into his setup with Winnipeg post rock outfit, …and then nothing.

As well as being a musician, Joseph is also a visual artist in his own right, having worked in television for the CBC and Radio-Canada as well performing live visuals under the moniker of VJZEF. He is currently commissioned by La société des arts technologique in Montréal to create an original piece for their 210 degree projection dôme (Le satosphère).

 

***

(Version française)
Au fil des ans Nadia Gaudet et Joseph Fiola se sont croisées à plusieurs reprises à Saint-Boniface, le quartier francophone de Winnipeg, Canada.  Mais le parcours de Over the Transom a commencé de façon plutôt inattendue.

En 2007, Joseph et Nadia se sont joint aux sept membres du groupe de musique post-rock, …and then nothing, Nadia à la voix et Joseph aux contrôleurs midi. Au cours des ans, ils se sont inspirés de nombreuses possibilités que leur permettait la fusion des sons électroniques et acoustiques, tout en développant une amitié et une complicité musicale surprenante.  Mais puisque …ATN avait toujours été un projet plutôt secondaire pour ses membres, Nadia a continué de forger son propre chemin en tant qu’auteure-compositeure-interprète solo.  Elle s’est intéressée davantage à marier les sons du piano et de la voix aux textures électroniques, alors elle a demandé à Joseph de collaborer avec elle sur la production de son nouvel album.  Les chemins de Nadia et Joseph se sont donc recroisées, duquel est survenu Over the Transom.

À la voix douce et aux textes introspectifs, Nadia ne nous cache rien.  Elle entremêle la chaleur du piano au paysage urbain des rythmes électroniques et de la manipulation, en direct, des sons ambiants, peaufinés par Joseph, ce qui crée un tableau musical nocturne et impressionniste.

Les choses ne s’arrêtent pas là pour Joseph et Nadia.  Étant des artistes pluridisciplinaires plutôt prolifiques, Over the Transom leur donne l’occasion d’être en échange constante d’œuvres d’art visuel, de vidéos, ainsi que d’idées musicales et de paroles de chanson.

Le projet est nouveau, pourtant, ce duo se trouve devant un bassin de potentiel créatif impressionnant, qui promet un avenir musical resplendissant.

NADIA
Assise à un vieux piano, elle s’aventure à jouer des mélodies à la fois douces et frappantes. Une voix envoûtante et honnête, elle entremêle l’anglais et le français, toujours à la recherche de dépasser ses limites en tant qu’auteure-compositeure-interprète.  C’est depuis son Manitoba natal que Nadia connaît ses débuts sur scène.  En 2003, elle a été finaliste du Festival international de la chanson de Granby et son immense talent combiné à une captivante présence sur scène a fait que Nadia a été nommée une des Sacré talents! de Radio-Canada à Montréal en 2004. Son premier disque compact a paru en 2006, intitulé La honte.  Cet album ensorcelant a reçu un accueil chaleureux dans l’Ouest canadien, ce qui a permis à Nadia d’être mise en nomination au Western Canadian Music Awards. Influencée par le groupe instrumental …and then nothing duquel elle a fait partie, Nadia a lancé un maxi-disque en 2010, qui démontre son penchant pour la musique pop ambiante et les rythmes électroniques.

Ayant un intérêt au graphisme et à la photographie, son nouveau projet, Over the Transom, lui permet non seulement d’écrire et de composer la musique qu’elle aime, mais aussi d’exploiter à fond son talent d’artiste visuel.

JOSEPH
En tant que batteur, Joseph a joué dans de nombreux groupes musicaux à Winnipeg depuis 1994.  En 2007, il s’est mis à expérimenter davantage avec la manipulation électronique du son.  Par l’entremise du groupe post-rock Winnipegois, …and then nothing, cela est devenu une partie intégrale de son aménagement instrumental.

En plus d’être musicien, Joseph est artiste visuel, ayant travaillé en télévision pour la CBC et pour Radio-Canada.  Il a aussi eu l’occasion de réaliser ses propres oeuvres visuelles commandé par La société des arts technologique à Montréal pour leur dôme immersif, la Satosphère. Il réalise aussi des visuels en directe sous le nom de VJZEF.